8ème Gala Solidarité Sida

Aux côtés des malades les plus démunis

Solidarité Sida s’engage jour après jour aux côtés des associations africaines et se bat pour l’accès au traitement des malades les plus démunis. Grâce aux fonds récoltés lors de cette soirée, c’est 40 programmes d’aide aux malades dans 14 pays soutenus cette année.

Focus sur 3 programmes

Burkina Faso : un dispensaire pour prévenir les risques de transmission de la mère à l’enfant

300x200_femmes_steven-wassenaarEn Afrique subsaharienne, 70% des 15-24 ans touchés par le VIH sont des femmes. Les inégalités sociales fondées sur le genre rendent l’accès aux soins très problématique et accentuent les risques liés au VIH pour les filles et les jeunes femmes qui paient un lourd tribut à l’épidémie.

Consultations médicales, prénatales ou de planning familial, traitements et soins materno-infantiles ou encore soutien psychologique, le centre de santé de l’Association Dispensaire Trottoir offre une large panoplie de services à ses patients, pour la plupart de jeunes mères et femmes enceintes de Bobo-Dioulasso.

Avec votre aide, Solidarité Sida agit pour assurer aux filles et aux jeunes femmes une prise en charge médicale et psychologique.

Togo : une maison des jeunes pour parler sexualité sans tabou

©Steven WassenaarRéduire la vulnérabilité aux infections sexuellement transmissibles et limiter les risques de grossesses non désirées, telles sont les ambitions d’Action Santé pour Tous avec l’ouverture d’une « maison des jeunes » en grande périphérie de Lomé. Au quotidien, il s’agit de libérer la parole des adolescents sur les questions de sexualité, d’éduquer, de conseiller, d’orienter, mais aussi de faire la promotion du dépistage. Le tout dans une ambiance conviviale et ludique.
Alors que les contaminations reculent chez les adultes, elles progressent malheureusement chez les adolescents. L’accès à des services de prévention et de santé sexuelle et reproductive de qualité est une condition indispensable pour tenter d’inverser cette tendance.

Avec votre aide, Solidarité Sida agit pour prévenir les jeunes des risques de contamination au VIH.

Niger : 3 500 personnes dépistées gratuitement à Niamey

©Abdelhak Senna - AFPSe savoir séropositif permet d’éviter de nouvelles contaminations et d’accélérer sa mise sous traitement. 50% des personnes infectées par le VIH ignorent encore leur séropositivité. L’ONUSIDA vient de le rappeler, l’accès au dépistage est un enjeu majeur pour vaincre l’épidémie.
À Niamey, l’association Mieux Vivre avec le Sida abrite l’un des rares centres de dépistage volontaire et gratuit du pays. Informations, prélèvement de sang et analyse,
accompagnement à l’annonce du résultat connu en 20 minutes, conseillers et laborantins sont sur le pont tout au long de l’année. Les cas diagnostiqués positifs sont orientés vers les centres de prise en charge médicale.

Avec votre aide, Solidarité Sida agit pour favoriser l’accès au dépistage du VIH.